Immobilier, la norme qui augmente le prix de construction

Une étude récente montre que plus de 50 % des constructeurs de logements individuels signalent une hausse de prix de 15 à 20 %. C’est surtout dû à leur initiative à respecter la nouvelle réglementation thermique ainsi que la norme RT2012.

Une hausse environnant les 7 %

Depuis l’apparition de cette réglementation thermique, les pouvoirs publics ont déjà annoncé une hausse possible environnant les 7 % de la facture de la construction. Cette hausse n’inclut pas les coûts des travaux et équipements. Trois ans après la mise en application de cette norme, les acteurs de l’immobilier constatent une hausse de coûts de construction jusqu’à 20 % par rapport à ceux des périodes précédant l’application de cette nouvelle norme.

La RT2012 met l’accent sur la division par 3 de la consommation énergétique

Pour la construction d’une maison à ossature bois, la hausse, selon la plupart des constructeurs, atteint les 15 %. A titre de rappel, en 2014, près de 50 % des Français résidaient dans une maison individuelle. La RT2012 qui prête plus d’importance au BBC ou Bâtiment basse consommation définit les critères de constructions de logements neufs. Elle est effective sur tous types de constructions entamées à partir de novembre 2011 pour les immobiliers non résidentiels et sociaux. Tandis que pour les logements résidentiels et maisons individuelles, elle s’applique depuis le 1er janvier 2013.
Le principal objectif avec la RT2012 est, d’apporter plus d’améliorations au niveau des performances énergétiques des maisons. Pour y parvenir, elle est basée sur la division en trois de la consommation énergétique de chaque bâtiment. Le but étant de limiter les dépenses énergétiques entre 45 et 65 KWhep/m2/an.
Outre les constructions neuves, les maisons en extension ainsi que les bâtiments en surélévation sont aussi concernés par cette nouvelle réglementation. Elle indique les obligations en matière d’isolation, de la surface vitrée, d’exposition, d’usage d’énergies renouvelables et de résistance à l’air.

No Comment

You can post first response comment.

Leave A Comment

Please enter your name. Please enter an valid email address. Please enter a message.